Visiter Kyoto en 3 jours

visiter kyoto 3 jours

Ne pas visiter Kyoto, c’est passer à côté d’un nombre incalculable de merveilles. Cette ville concentre tellement de temples et de sanctuaires qu’il serait vraiment dommage de la rater.

L’ancienne capitale du Japon attire de très nombreux touristes de tous les horizons venus voir le Pavillon d’Or de Kinkaku-ji, la Forêt de Bambous d’Arashiyama, les 10 000 toriis de Fushimi Inari-taisha, l’ancien quartier de geishas de Gion, le Sanjusangendo, les temples zen… La liste est longue tant les lieux d’intérêts sont nombreux.

Retour sur nos quelques jours de visite à Kyoto, une ville pas tout à fait comme les autres…

Jour 1

Gion, le quartier des geishas

Visiter Kyoto 3 jours
Le temple Kenninji est l’un des innombrables du quartier de Gion.

Un quartier qui semble n’avoir pas bougé depuis des siècles. Le Gion de Kyoto représente peut-être l’une des plus grandes concentrations de temples, sanctuaires et jardins de tout le Japon. Vous pouvez aisément déambuler dans ses ruelles pendant des heures. Entièrement piéton, vous y trouverez de nombreux temples, des maisons de thé, des pagodes, des vraies et des fausses geishas (beaucoup de touristes chinoises louent des costumes à la journée), des maisons de thé…

Nous vous recommandons de voir la pagode d’Hokan-ji, le temple de Kiyomizudera, le grand Bouddha de Ryozankannon, le parc de Maruyama avec son magnifique cerisier pleureur. et le temple de Kenninji. Et encore, je dois en oublier…

Sanjusangendo, le temple aux 1001 statues d’or

Sanjusangendo Kyoto
Le Sanjusangendo est sobre en apparence pourtant il renferme l’une des plus grandes merveilles du Japon.

C’était la bonne surprise de notre séjour à Kyoto. Le Sanjusangendo renferme l’une des plus belles œuvres du pays : un millier de statues de bois recouvertes de feuilles d’or.

Ces statues se trouvent à l’intérieur de la plus longue structure en bois du monde (près de 120 mètres). Imaginez 1000 statues avec des dizaines de bras chacune, alignées comme un régiment d’infanterie. Ajoutez-en 1 grande au centre. Puis 30 supplémentaires au premier rang pour représenter des divinités diverses. Tout ça donne le tournis… Et une vue qui impose le respect.

Les photos sont interdites à l’intérieur, mais un petit tour sur Google vous donnera une idée de ce que c’est.

Jour 2

Kinkaku-ji, le temple d’or

Kinkaku-ji Kyoto
Le Palais d’Or est un lieu magnifique bien que très fréquenté.

Visiter le Kinkaku-ji à Kyoto, c’est un peu comme aller voir la Tour Eiffel quand on visite Paris. Tout le monde s’y rend pour s’extasier face à la beauté de ce monument. Difficile parfois de ne pas être incommodé par les foules mais qu’importe, on fait avec. Car c’est un endroit magnifique et on oublie vite les gens pour se concentrer sur le temple et son jardin.

Arashiyama, la forêt de bambous

Arashiyama bambous kyoto
La forêt de bambous d’Arashiyama est un bel endroit malheureusement très fréquenté.

C’est un autre lieu connu de Kyoto. Le parc d’Arashiyama attire énormément de monde avec sa grande forêt de bambous. C’est un autre très bel endroit de la ville bien que la foule empêche de l’apprécier à sa juste valeur. Malgré un chemin de 2 à 3 mètres de large, on se marche parfois sur les pieds tellement les gens sont nombreux. Dommage !

Ryogen-in, le temple zen

Ryogen-in Kyoto
Après les foules, le côté zen du Ryogen-in n’en devient que plus évident.

Après tous ces bains de foule, nous vous recommandons de trouver un petit temple zen à l’écart. Nous avons visité le Ryogen-in, un superbe temple où il n’y avait que nous. Le bonheur après avoir côtoyé tout ce monde ! Nous avons pu explorer les différentes maisons, les jardins japonais etc. Une visite que nous avons grandement appréciée. Attention, ces temples ferment parfois tôt (16h30 pour celui-ci).

Jour 3

Fushimi Inari-taisha, les 10 000 toriis

Visiter Kyoto toriis
Les 10 000 toriis de Kyoto : un lieu unique au monde et absolument bluffant.

Pour notre troisième et dernier jour de visite de Kyoto, nous ne pouvions pas rater les 10 000 toriis de Fushimi Inari-taisha. On peut parcourir le chemin complet pour passer sous chacun d’eux. La marche dure un peu moins de 3 heures en incluant tous les arrêts photos.

Nous vous conseillons très fortement de venir tôt pour apprécier l’endroit avant l’arrivée de la foule (encore elle). Nous y étions à 7h45 du matin ce qui nous a donné un petit quart d’heure de tranquillité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page