Observation des baleines à Húsavík en Islande

Baleine dans la baie de Húsavík en Islande

L’une des raisons pour lesquelles nous avons fait le choix de visiter l’Islande, outre ses paysages grandioses, c’est pour l’observation des baleines. Observer les baleines, ça faisait partie de notre liste de choses à faire avant de mourir. Et c’est chose faite car nous avons eu la chance d’accomplir ce rêve pendant notre road trip.

Nous n’avons malheureusement pas croisé la gigantesque baleine bleue, ni l’orque. Mais nous avons rencontré plusieurs baleines à bosse, une baleine de Minke et un banc de dauphins.

Quand observer les baleines en Islande

Baleine à bosse, Húsavík, Islande
Une baleine à bosse prend sa respiration avant de replonger dans la baie de Húsavík.

Pour profiter d’une observation des baleines dans les meilleures conditions, il faut partir en Islande à la bonne saison. Les baleines suivent un cycle migratoire régit par les saisons. En hiver, les cétacés apprécient les eaux chaudes et l’ensoleillement du Sud. A l’inverse, elles remontent vers le Nord en été. Le climat islandais est propice pour ces animaux en été : beaucoup d’ensoleillement, des courants marins chauds et froids qui convergent et des fjords peu profonds où prolifère leur snack préféré : le plancton.

Vous l ‘aurez compris, la meilleure période pour observer les baleines en Islande est donc de mai à août. C’est là que vous aurez le plus de chances de les voir même si certaines sociétés proposent des sorties toute l’année. Lorsque nous y étions, il y avait pas moins de 35 baleines à bosse dans le fjord de Húsavík. Et on a du en croiser plus d’une dizaine lors de notre croisière que nous avons fait à la fin du mois de juin.

Où observer les baleines en Islande

Observation baleines, Húsavík, Islande
Il est possible de voir les baleines de très près dans la baie de Húsavík.

Il existe de nombreux spots intéressants pour observer les baleines en Islande. On les trouve sur les côtes Ouest et Nord du pays, le long de leurs routes migratoires. Pour les personnes qui se limitent à une visite du Cercle d’Or, le meilleur endroit est Reykjavik ou la péninsule de Reykjanes. Il y a aussi une société de croisière sur la péninsule de Snæfellsnes. Le reste se trouve dans le Nord-Est, du côté d’Akureyri et de Húsavík, où nous avons choisi de faire la croisière. Húsavík est surnommée la capitale de la baleine, on s’est dit que c’était pour une bonne raison !

Du côté de Reykjavik, c’est certainement le plus facile d’accès pendant une visite d’Islande puisque c’est un passage quasiment obligé. Toutefois, on ne sait pas trop ce que valent les circuits proposés à cet endroit. En cherchant un peu sur le net, nous avons fait le choix d’aller observer les baleines à Húsavík. Les circuits proposés là-bas semblaient les plus intéressants avec des chances plus importantes de voir les baleines, chose qui n’est évidemment pas garantie.

Toutefois, si vous ne voyez pas la moindre baleine, on vous proposera une seconde croisière gratuite : à vous de voir si c’est faisable pour vous de revenir un autre jour ou non. Dans notre cas, chaque jour était calculé et nous aurions eu beaucoup de mal à revenir un autre jour dans le cas où nous aurions été malchanceux. Si vous êtes du genre inquiet, prenez vos dispositions lors de l’organisation de votre voyage en Islande.

Comment observer les baleines en Islande

Oservation des baleines, Húsavík, Islande
Deux croisiéristes se partagent la baie de Húsavík : Gentle Giants et North Sailing.

Deux sociétés proposent leurs services pour observer les baleines à Húsavík : Gentle Giants et North Sailing. Toutes deux proposent des circuits similaires à des tarifs sensiblement identiques selon les prestations. Entre le tour en voilier, en baleinier (désarmé évidemment), en hors bord ou même en bateau électrique, vous avez le choix.

Gentle Giants propose des tours en hors-bord, petits et rapides, qui offrent plus de chances de voir les baleines. C’est pas donné puisque la croisière vous fera débourser 18 990 ISK par personne (environ 135€) mais ça vaut largement le coup d’après nous. Le bateau accueille 15 personnes à tout casser en incluant le skipper et l’expert en baleines qui fait le commentaire. C’est d’après nous la meilleure option pour maximiser les chances d’observer les baleines pendant votre voyage.

Le tour en ancien baleinier réhabilité ne manque pas de charme mais le bateau est bien plus lent, et ça coûte quand même 10 400 ISK soit environ 75€. Aller observer les baleines en Islande, c’est comme faire un safari : on passe beaucoup de temps à attendre, à ouvrir les yeux et les oreilles. Dès qu’un cétacé fait surface, ce qui peut avoir lieu plutôt loin du bateau, il faut se dépêcher de s’y rendre avant que l’animal ne replonge. Le hors-bord est donc tout indiqué d’après nous.

Couvrez-vous avant d’y aller

Même par beau temps, la température est toujours plus basse en mer, sans parler du vent qui est souvent de la partie. Les croisiéristes vous le feront remarquer avant de partir mais pensez à prendre vos vêtements les plus chauds avant d’embarquer. C’est particulièrement important si vous faites le choix de partir avec le hors bord, comme nous.

Pour notre part, nous avions un grand soleil, environ 17°C et pas un poil de vent lors de notre sortie. Avant d’embarquer voilà les vêtements que nous portions :

  • Nos sous-vêtements (c’est un minimum). 😉
  • Des premières peaux techniques.
  • T-shirt et pull.
  • Laine polaire.
  • Coupe-vent.
  • Gants et bonnet.

Et on peut vous dire qu’on crevait de chaud ! Les 200 mètres qui nous séparaient de la voiture au ponton ont semblé bien longs ! Et ça, c’était sans compter sur la combinaison de marin, les gants coupe-vent et les lunettes fournies par le croisiériste.

Par contre, une fois qu’on était en mer, cheveux aux vent et goutte au nez, on était les rois du monde avec nos 36 couches de vêtements. C’était parfait. Et n’oubliez pas que nous avions très beau temps : s’il avait venté ou plu, tout ça aurait été d’autant plus important.

Rencontre avec les baleines de Húsavík

Baleine à bosse, Húsavík, Islande
Une baleine à bosse plonge de la baie de Húsavík, en Islande.

Quand on a vu la première baleine à bosse émerger devant nous, on s’est sentis comme hypnotisés. C’était un moment absolument magique de voir cet animal, si grand et si gracieux, évoluer face à nous en toute liberté. Quand une baleine se déplace devant vous, il y a de quoi se sentir petit. Personnellement, ça m’a rempli de respect et de joie que d’être le témoin d’autant de beauté.

On vous rassure, les skippers savent ce qu’ils font : ils ne mettront jamais en danger l’animal ou les passagers du bateau. Quand on repère une baleine, ils s’en approchent tout en gardant leurs distances. La baleine la plus proche que nous ayons vue se situait à environ 15 mètres du bateau. Vue la taille de l’animal, c’était déjà pas mal !

Cerise sur le gâteau, une baleine joueuse s’est faite plaisir en sautant une première fois hors de l’eau pour retomber en éclaboussant la moitié du fjord. Comme si ça ne suffisait pas, une deuxième baleine (ou peut-être la même), a fait de même, cette fois loin devant nous. Un rêve de gosse qui se réalise… Nous n’avons pas eu le temps de la prendre en photo mais elle restera à jamais gravée de notre mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page