Exploration de la Péninsule de Coromandel

Cathedral Cove Coromandel

La Péninsule de Coromandel est de loin l’une des régions les plus populaires du Nord de la Nouvelle Zélande. Cette péninsule à quelques heures de route d’Auckland regorge de belles plages et de forêts luxuriantes. Lors de notre road trip, nous n’y avons passé que 2 jours c’est pourquoi nous nous sommes cantonnés à quelques lieux précis.

Le premier est l’immanquable Cathedral Cove, probablement l’endroit le plus iconique de la Péninsule de Coromandel. Ensuite, nous avons visité l’improbable Hot Water Beach : une plage se trouvant juste au-dessus d’une rivière souterraine aux eaux brûlantes. Et enfin, nous nous sommes baladés du côté des Broken Hills, une ancienne région minière aujourd’hui abandonnée. Trois lieux très différents mais tous aussi fous les uns que les autres.

Pendant notre visite de la Péninsule de Coromandel, nous avions établi notre camp de base à Tairua. Nous y avons passé 2 nuits sur ce qu’on appelle des “freedom camping parking lots”. Vous les trouverez sur Google Maps en suivant ce lien et celui-ci. Depuis Tairua, nous avons pu visiter la partie Est de la péninsule en limitant le temps de trajet et en réduisant nos dépenses.

Cathedral Cove : la pépite du Coromandel

Notre première destination, et non des moindres : Cathedral Cove. Une arche célèbre qui se trouve au bout d’une marche d’environ 1h depuis le parking des visiteurs de Hahei. Un autre parking se trouve bien plus proche de Cathedral Cove mais il est payant. Et nous qui visitions le pays depuis 3 semaines, on commençait un peu à compter nos sous !

Le sentier démarre à l’extrémité Ouest de Hahei Beach, une magnifique plage de sable blanc, et continue en longeant le rivage jusqu’au bout. Si vous êtes motivés, vous pouvez agrémenter la marche en vous arrêtant à Gemstone Bay et Stingray Beach. Mais le clou du spectacle reste Cathedral Cove.

Smiling Sphinx Rock
En arrivant à Cathedral Cove, vous serez accueillis par Smiling Sphinx Rock.

Le bout du chemin débouche sur une jolie crique avec une plage de sable. Vous verrez d’abord le Smiling Sphinx Rock, constamment frappé par les vagues à quelques mètres de la plage. Cathedral Cove vous attend sur la gauche : une ouverture d’une dizaine de mètres dans la roche de la falaise. Enlevez vos chaussures pour faire un petit tour. En y allant assez tôt, vous aurez peut-être droit à cette merveille de la nature rien que pour vous, avant que les foules ne vous rejoignent.

Péninsule de Coromandel
Cathedral Cove attire les foules : mieux vaut venir tôt pour être tranquille.
Cathedral Cove Coromandel
Cathedral Cove : l’un des endroits les plus célèbres du Nord de la Nouvelle Zélande.

C’est un lieu magnifique, même quand le ciel est gris. Pensez à prendre votre maillot pour piquer une tête dans ce bel endroit avant de passer à la suite.

Hot Water Beach : un spa naturel à ciel ouvert

A seulement 7,5 kilomètres de là, vous pourrez faire un second plouf à Hot Water Beach. Alors, qu’est-ce que c’est exactement ? C’est une plage située juste au-dessus d’une rivière souterraine chauffée par la géothermie. C’est un spot très particulier qui n’est accessible qu’à marée basse. Pour ne pas rater votre coup, il faut donc surveiller le calendrier des marées.

Hot Water Beach
Un petit effort pour creuser le trou, un peu de patience pour qu’il se remplisse… Et hop ! Voilà une baignoire avec vue mer.

Une fois sur la plage, creusez un trou dans le sable à l’aide de vos mains ou en louant une pelle à la boutique du coin. En quelques minutes, votre spa personnel sera prêt avec une eau brûlante ou tiède selon le spot que vous aurez choisi. Attention, l’eau peut être vraiment très chaude par endroits alors choisissez bien ! La concurrence est rude pour dégoter les meilleures places…

Clairement, c’est l’une des expériences les plus insolites de notre voyage. Je n’ai pas connaissance d’un quelconque endroit comparable ailleurs dans le monde. Le temps n’était pas des plus radieux lors de notre passage mais qu’importe, une fois dans l’eau chaude, ce n’est que du bonheur. Hot Water Beach restera l’un de nos meilleurs souvenirs en Nouvelle Zélande.

Broken Hills : la ville fantôme du Coromandel

Broken Hills
Près de 200 mineurs travaillaient ici au début du XXème siècle.

Après notre seconde nuit à Tairua, nous avons repris la route pour aller vers le Sud, jusqu’aux Broken Hills. Contrairement à Cathedral Cove et Hot Water Beach, cette ancienne exploitation minière abandonnée ne semble pas attirer les foules. A son apogée au début du XXème siècle, 200 personnes vivaient sur place. Il y avait des boutiques, une mairie, une poste… Mais l’exploitation a fermé ses portes aux alentours de 1914 et depuis, il n’y a plus âme qui vive à part des campeurs.

Broken Hills Coromandel
Les tunnels abandonnés des Broken Hills peuvent être traversés à pied.

On peut aujourd’hui se promener sur plusieurs chemins de randonnée pour visiter ce qu’il reste de cette ruée vers l’or. Vous pourrez voir les anciens tunnels et même l’ancienne prison, aujourd’hui infestés de crickets gros comme la main ! La nature reprend peu à peu ses droits et l’ensemble des arbre et de la faune sont protégés.

Broken Hills Tunnel
Les mineurs ont laissé place à des criquets gros comme la main !

Même si ce n’est peut-être pas aussi impressionnant que les lieux visités la veille, nous avons grandement apprécié notre visite des Broken Hills. Nous étions seuls au monde et avons pu explorer les vestiges du temps passé sans retenue avant de quitter la Péninsule de Coromandel pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page