Avis sur Wicked Campers en Nouvelle Zélande

avis wicked campers nouvelle zelande

Wicked Campers est sans aucun doute un loueur de campervans controversé. Les avis négatifs sont nombreux et on peut se demander s’ils ne profitent pas de leur image rock and roll et de leurs prix bas pour faire l’impasse sur l’entretien de leurs véhicules et la sécurité des voyageurs.

Alors, danger public ou bon plan ?

Après un road trip d’un mois au volant d’un de leurs fourgons, nous vous donnons notre avis sur Wicked Campers en Nouvelle Zélande. Première chose que je souhaite préciser : nous avons loué un van chez Wicked Campers car c’était le loueur le moins cher que nous ayons trouvé (4080 dollars NZ pour 29 jours). Nous avons récupéré le van à Queenstown et l’avons rendu à Auckland après avoir parcouru environ 3000 kilomètres, de quoi avoir un avis éclairé sur Wicked Campers.

Wicked Campers : avis sur notre campervan

Tour complet en vidéo de notre campervan Wicked Campers.

Notre campervan était effectivement dans un état moyen : carrosserie cabossée, miroir de recul manquant, porte coulissante capricieuse, portières fermant parfois difficilement, boîte de vitesse fatiguée… En bref, ce qu’on peut attendre d’une Nissan Vanette de 20 ans avec 250 000 kilomètres au compteur.

Toutefois, le moteur était sain, aucune trace de rouille et les organes de sécurité ne présentaient aucun dysfonctionnement. Nous avions même des pneus tous terrains plutôt costauds qui nous ont permis de prendre des pistes sans crainte. Il était juste vieux, quoi !

Avis Wicked Campers
Les peintures déjantées sont la marque de fabrique de Wicked Campers.

Mis à part ça, rien de spécial à déclarer si ce n’est que le ménage est toujours fait par le locataire précédent. L’état de propreté du van dépend donc uniquement du degré de propreté du locataire qui l’a conduit avant vous.

Avis sur les équipements de notre campervan

Sur le site internet de Wicked Campers, la configuration du véhicule est clairement indiquée. Nous avons choisi le campervan pouvant soi-disant accueillir de 2 à 3 personnes. Honnêtement, ne pensez même pas dormir à 3 dedans, sauf si vous êtes petits et minces !

Concernant les équipements disponibles, nous avions donc :

  • A l’avant : une banquette 3 places.
  • A l’arrière : un espace modulable en lit double ou en table à manger avec banquettes et deux coffres de rangement assez grands pour contenir nos sacs à dos.
  • Dans le coffre : un meuble en bois avec vasque, robinet et ustensiles de cuisine, un petit réchaud à gaz, une glacière (pas électrique) et un petit WC chimique portable.
Aménagement campervan Wicked Campers
L’aménagement du coffre était simple : un WC, une glacière, un meuble avec évier.

L’équipement fourni quand on loue un campervan chez Wicked Campers se résume donc au strict minimum.

C’était rustique mais fonctionnel. Mais à notre avis Wicked Campers pourrait faire un effort sur ce point. Les rideaux avaient connu des jours meilleurs et tenaient un peu grâce au Saint-Esprit, la pompe du robinet fonctionnait un peu quand elle voulait et quelques gouttes d’eau gouttaient du plafond pendant la nuit, sûrement du fait de la condensation.

Points négatifs

Les espaces de rangement dans le coffre

Premier point négatif selon nous : le manque d’espace de rangement dans le coffre. Tous les ustensiles étaient empilés en vrac à même le sol, à côté du bac des eaux usées… Bonjour l’hygiène. Nous avons donc utilisé un carton trouvé dans un supermarché pour ranger tout ça correctement. Cela a aussi permis de libérer un peu d’espace sous la vasque pour ranger les courses encore protégées par leurs emballages.

La glacière

Le deuxième point négatif : la glacière. Comme ce n’était pas une glacière électrique avec prise 12V, pas facile de transporter des vivres périssables très longtemps. Ça nous a forcé à faire souvent des petites courses et l’eau n’était pas souvent fraîche. Quand on fait des randonnées de 6 heures au soleil, ça peut poser problème. En plus, la glacière avait souvent du mal à garder la bouffe au frais quand on ne trouvait pas de place à l’ombre. Clairement, une petite prise 12V dans le coffre et une glacière électrique auraient apporté beaucoup de commodité.

Le moteur essence

Troisième point négatif : le moteur. Notre Nissan Vanette avait un moteur essence qui consommait beaucoup et qui manquait cruellement de punch. Évidemment on n’est pas pressé en vacances et les temps de trajet en Nouvelle Zélande sont toujours plus longs qu’ailleurs. Mais le problème vient surtout de l’usage au quotidien. Il est clair que les pays étrangers n’ont pas souvent la même culture du diesel que nous. En un mois de road trip, nous avons parcouru près de 3000 kilomètres et le passage à la pompe faisait souvent mal au porte-monnaie ! Un point non-négligeable quand on a un budget voyage serré.

Points positifs

La pastille “self-contained”

Ce genre de campervan est considéré comme “self-contained”, c’est-à-dire qu’il est autonome et donne ainsi accès aux free campsites (souvent sans toilettes) à travers toute la Nouvelle Zélande. C’est important car sans ce sésame, vous êtes limités aux campings proposant toilettes, accès à l’eau et aire de vidange des eaux usées : autrement dit, les campings payants.

La fiabilité

Même si c’était un veau, nous étions tout de même en confiance au volant de notre fourgonnette. Les utilitaires ne sont pas faits pour aller vite mais pour aller loin. 250 000 kilomètres au compteur, ça peut faire peur à certains, mais sachez que ce n’est pas grand chose pour un moteur comme ça, s’il est bien entretenu. Malgré les changements d’altitude, de climat et une utilisation quotidienne parfois intense, il a toujours démarré au quart de tour.

La simplicité de l’aménagement

Comme je vous l’ai écrit plus haut, l’aménagement de notre campervan était simple mais fonctionnel. Même si le confort peut paraître spartiate, nous avons trouvé l’aménagement bien pensé pour optimiser l’espace au maximum. Nous avons donc pu vivre dans ce van pendant plusieurs semaines sans trop de problème. Même par mauvais temps, nous pouvions quand même cuisiner à l’abri sous le haillon arrière. C’était plus un coup à prendre qu’une réelle difficulté.

Le look

Enfin, dernier point positif des campervans de Wicked Campers, la peinture personnalisée bien sûr ! Les autres véhicules qu’ils proposent à la location ne sont pas forcément customisés mais les fourgons comme le nôtre ont tous une peinture unique. Nous en avons croisés pas mal durant notre road trip et tous avaient une peinture assez dingue !

Certaines personnes que vous croiserez feront parfois les gros yeux en vous voyant passer selon ce qui est écrit sur votre carrosserie. Mais c’est justement ça qui était drôle. Durant notre voyage, nous avons aussi croisé beaucoup de campervans de chez Escape qui ont des peintures absolument magnifiques.

Alors, Wicked Campers, pour ou contre ?

Van Life Wicked Campers
Malgré tout, notre expérience avec Wicked Campers restera un souvenir inoubliable.

Avec l’expérience, nous pensons que nous aurions été mieux lotis avec un autre loueur.

Dans l’ensemble, notre location chez Wicked Campers s’est très bien passée. Mais leurs vans sont usés et mériteraient un sacré coup de jeune. Avec le recul, on s’est dit que c’était quand même cher payé pour le véhicule qu’on a eu. Nous avons croisé beaucoup de campervans durant notre road trip et avons découvert des loueurs que nous ne connaissions pas : l’exemple le plus probant étant Escape, dont le prix de la location semble équivalent aux tarifs de Wicked pour des vans bien plus récents !

Le point négatif d’Escape étant qu’à l’heure où j’écris ces lignes, ils n’ont que deux dépôts à Auckland et Christchurch. Nous qui entrions en Nouvelle Zélande par Queenstown n’aurions eu d’autre choix que d’aller chez Wicked Campers.

Toutefois, nous ne nous sommes jamais sentis en danger. Notre fourgon n’a jamais eu le moindre problème mécanique et tous les petits soucis que nous avons rencontrés restaient accessoires. Peut-être avons-nous eu de la chance par rapport à d’autres voyageurs…

Ils le disent dans leur slogan : choisir Wicked Campers est une expérience et un état d’esprit. Ils sont loin d’être parfaits, c’est certain. Mais ils n’existeraient peut-être plus si leurs vans étaient aussi pourris et dangereux que l’image qui en ressort sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page